Notez vous les uns les autres

Publié: 25 février 2008 par astringues dans Education
Tags:, , , , ,

Le site note2be qui depuis quelques mois proposait aux élèves de noter leurs enseignants vient La leçon de géométried’être assigné en référé par deux syndicats et une demi-douzaine de profs afin d’en obtenir la fermeture prochainement. La décision du TGI de Paris sera prise le 3 mars prochain.

Le monde enseignant, dans sa très large majorité, s’est dit opposé, voire choqué par de tels procédés, visant à octroyer à leurs élèves le pouvoir de les juger d’une part, de le faire nommément et publiquement d’autre part. S’il est vrai que ce même microcosme est connu pour sa méfiance sur l’évaluation de son travail, y compris de la part de sa propre hiérarchie, le dispositif mis en place par ce site pose un certain nombre de problèmes réels d’éthique, de conception des rôles dans la société et surtout, de compétences.

On peut aisément comprendre qu’un élève réprimandé en classe ou mal noté qui se venge en mettant publiquement son prof au pilori mette mal à l’aise la communauté enseignante. Les profs ont déjà le sentiment que la considération dont ils bénéficient dans l’opinion publique se réduit chaque jour plus. Ce sentiment est d’ailleurs sujet à interprétation, car les parents d’élèves ont souvent une meilleure opinion d’eux que l’administration qui les emploie. Il n’en reste pas moins que ce jugement – majoritairement négatif – sur la place publique est parfois vécu comme une épreuve difficile, voire une humiliation. C’est compréhensible, même si cette attaque de l’humain derrière la profession ne semble pas être le but premier de l’auteur du site, bien que ce dernier, en tant qu’ex-directeur de campagne UMP pour les municipales, appartienne à une famille politique qui ne cache pas son inimitié pour les enseignants.

Mais le véritable problème est ailleurs. Avec la note et les commentaires, ce procédé est en réalité une évaluation du travail des enseignants par leurs propres élèves. Or, pour évaluer une personne, il faut par définition avoir une connaissance, voire une pratique ou une expérience du domaine en question supérieure à celui que l’on évalue. Et c’est là que nous avons un véritable problème de compétence.

Cela ne signifie pas que le ressenti des étudiants soit dénué de tout intérêt, et que toute critique des profs et instituteurs soient à proscrire, loin de là. Nous tomberions dans une dictature pédagogique pas plus souhaitable. Mais en quoi un élève (du CP à la terminale) a-t-il la compétence pour juger si son prof est « motivé » ? Au ton de sa voix ? à la longueur des remarques sur les copies ? Comment juge-t-il s’il est « clair » ? Par sa propre compréhension du cours ? Et s’il n’a pas compris, est-ce forcément parce que l’enseignant n’a pas été clair ? Il me semble qu’il y aurait au moins une bonne douzaines d’autres explications à cette incompréhension : l’élève est-il capable de toutes les appréhender avant de prononcer un jugement ?

Au risque de choquer certains, je voudrais rappeler un fait souvent oublié : enseigner est un métier. Cela ne s’invente pas, il faut plusieurs années d’étude et la réussite à un concours pour y avoir accès. Il ne suffit pas de connaître les enfants (ou de le croire) pour acquérir les capacités qui permettent de transmettre le savoir, d’éveiller l’intérêt ou la conscience, d’amener l’élève à un comportement responsable, entre autres tâches dévolues à cette profession.

Donc pour évaluer ce travail de professionnel il faudrait, comme je le soulignais plus haut, avoir soi-même des compétences du même type (professionnelles) et d’un niveau supérieur. Ce n’est véritablement pas le cas des élèves, quels qu’ils soient. J’ai beau avoir lu quelques livres historiques, cela ne me donne pas les qualité requises pour juger la stratégie d’un général, pas plus que mes cours de quatrième ne m’octroient celles pour évaluer l’électricien qui intervient à mon domicile.

Élèves, parents, allez dialoguer avec les enseignants à qui vous avez affaire, exposez-leur ce qui vous pose problème, écoutez leurs réponses (elles vous surprendront peut-être parfois) mais de grâce, laissez ce type de procédés démagogiques à ceux qui essaient de vous bercer d’illusions en vous faisant croire détenteur d’un pouvoir et de compétences que vous n’avez pas.

Publicités

Exprimez-vous sur le sujet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s