Le communautarisme est un individualisme comme les autres

Publié: 3 mai 2008 par astringues dans Société
Tags:, , , , ,

Avez-vous remarqué la recrudescence, depuis quelques années, de ces petits signes distinctifs qui fleurissent notamment sur les automobiles ? Ils pour fonction d’identifier une appartenance à un groupe, une origine ou une forme de pensée, que revendique leur possesseur.

la_reunionOn y retrouve, en vrac, une carte d’une île d’outre-mer avec son numéro de département, le poisson stylisé des chrétiens, la silhouette de taureau de celui qui a passé ses vacances en Espagne ou l’un des nombreux symboles représentant la Bretagne sous diverses formes plus ou moins caricaturales.

On pourrait y voir une sorte de lien commun unissant un certain nombre de personnes, qui utiliseraient ce moyen de s’identifier au sein de valeurs ou d’un objectif commun, tels les membres d’une société secrète ayant mis au point un code de reconnaissance auquel les autres ne peuvent avoir accès. En fait, il n’en est rien.

Nous ne sommes pas là dans une démarche collective, communautaire au sens littéral, qui relierait un groupe d’humains dans un élan qui n ‘est pas sans rappeler l’instinct grégaire, mais ramené à un nombre restreint. Cette dernière attitude est le cas, par exemple, de peuples qui perpétuent l’usage d’un costume traditionnel, ou encore qui affichent des signes religieux ostentatoires (lire à ce sujet l’excellent Traité d’athéologie de Michel Onfray) : ce regroupement derrière une même bannière est un véritable lien social, qu’on l’approuve ou non, et en ce sens tisse un nœud de relation entre les êtres qui s’y associent.

L’identification que j’évoque dans ce post est, elle, purement individuelle. Le propos est d’affirmer non son appartenance à un groupe avec lequel la personne entretient des liens ou partage des valeurs communes, mais bel et bien son existence personnelle. Le message n’est pas « Je fais partie de… » mais plutôt « Moi, je suis comme ça ». Affirmer « J’aime l’Auvergne » n’a pas la même intention que de clamer « Moi, je suis auvergnat », même si ce n’est pas incompatible.

La différence est de taille : au lieu d’attester une adhésion collective, ce comportement apparemment partagé n’est qu’une manifestation individualiste destinée à affirmer une personnalité plutôt qu’une philosophie ou une culture commune. Là où ces dernières auraient unis des groupes humains dans un même mouvement, il dissocie chacun d’une identité commune où pourtant nous puisons tous une partie de notre « moi » et de notre culture.

Je ne regrette pas le jacobinisme étatique qui a souvent nié toute particularité à l’intérieur d’une nation. Je ne souhaite pas non plus l’établissement d’un véritable communautarisme, à vocation quasi corporatiste, qui se nourrit de son opposition à d’autres groupes et mène le plus souvent à des rapports de force, voire des violences (le monde actuel ne manque pas d’exemples pour illustrer ces propos). Par contre, je crois que cet individualisme nombriliste caché derrière une façade faussement collective est néfaste dans une société qui souffre cruellement du manque de tolérance et de solidarité.

A quand un autocollant avec une main tendue sur les voitures des automobilistes de bonne volonté ?

Publicités
commentaires
  1. Labois dit :

    Il ne faudrait pas oublier non plus que l’individualisme n’est pas incompatible avec l’écoute de l’autre. Lorsqu’on est en accord avec soi-même, il est bien plus aisé de ne pas se sentir mis en danger par l’opinion, le comportement ou les angoisses d’autrui. Lorsque ce ne sont pas les cultures et les « valeurs idéales » (ni les valeurs libérales idéales du profit et de la richesse) qui font la loi, les individus sont bien plus à même de s’entendre, de se comprendre et de laisser la parole et la libre expression prendre toute sa place entre les gens.

Exprimez-vous sur le sujet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s