Municipaux partout, police nulle part

Publié: 31 octobre 2010 par astringues dans Orléans, Société
Tags:, ,

Mettez dans une vieille 106 (qui présente encore pas mal) deux jeunettes de 25 ans genre « on facebook à fond, on emmène notre mère faire les soldes sur laredoute.com et on adôôôôre aller boire un coup avec des potes dans les bistrots sympa d’Orléans ».

Imaginez-les jacassant et ricanant de tout et de rien dans leur ch’tite voiture (en fin d’après-midi et à jeun), quand soudain : non, pas d’accident, mais un cédez-le-passage un peu grillé juste devant une voiture blanche avec de jolis traits bleu et rouge et une belle inscription dessus : Police municipale.

Pas de bol, n’est-ce pas ? Les deux agentes de la Montillot Force Task descendent de leur véhicule et interpellent la conductrice de la 106. Je précise que ce sont deux agentES non par sexisme (les lecteurs de ce blog doivent s’en douter) mais parce que le fait est plutôt rare.

La conductrice (pas trop genre nique la police) admet les faits, mais pour cause de changement de sac (ah, la fashion !), ne peut présenter carte grise et permis de conduire aux représentantes de la force Grouardesque. S’en suit alors une suite d’agressions verbales de la part de ces dernières, sur le ton « Qui nous prouve que vous avez bien le permis ?« , « Ça va finir au poste, tout ça ! » et autres joyeusetés, alors que la passagère proposait d’aller chercher les documents afin de prouver la bonne foi de sa copine. Interrogée par notre reporter, la conductrice nous confiera plus tard : « On aurait été black, on finissait en garde à vue !« .

Résultats des courses, un PV pour le cédez-le-passage, un autre pour la carte grise et un troisième pour le permis. Application de la loi, certes, mais on ne peut plus rigide ! Nous nous sommes tous déjà fait arrêter par des policiers plus compréhensifs et indulgents. Surtout que 90€ + 11€ + 11€ ça fait du dégât sur un budget d’étudiante, plus encore que les 3 points de permis en moins.

Mais ce n’est pas tout

En allant présenter ses documents et payer ses amendes, la jeune conductrice trouva les fonctionnaires municipaux forts surpris de constater que les procès-verbaux étaient répartis sur les matricules des deux agentes. Comprenez : on arrive en fin de mois et si on ne fait pas le quota de PV on aura pas la prime. Donc, si on résume, « Selon que vous serez puissant ou misérable » c’est has-been (quoique…), la Fontaine est enfoncé, la règle aujourd’hui c’est : « selon que les municipaux auront ou non de quoi payer les traites de la Mégane« , la justice sera rendue différemment dans les rues d’Orléans.

Dura lex, sed lex, disait l’autre, pour certains on regrette parfois que leurs parents n’aient pas plutôt utilisé Durex.

Publicités
commentaires
  1. Circé dit :

    Ah comme disait André Fort :  » Vous savez bien que le virus du VIH est plus petit que la molécule de latex…!!!! »

    je crois que les parents des deux « pandorae feminae » étaient des adeptes du monsignore et de la lutte des classes version 1789.

    Le Tiers-Etat n’a qu’à bien se réunir, non ?

  2. dame Lepion dit :

    Révélateur. Il va falloir organiser sa sécurité contre la police, désormais.

Exprimez-vous sur le sujet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s