DSKgate ?

Publié: 17 mai 2011 par astringues dans Féminisme, Société
Tags:, , ,

Comme beaucoup, je suis depuis trois jours bombardé d’informations et de réactions concernant l’arrestation puis l’inculpation de Dominique Strauss-Khan à New-York.

Moins compétent juridiquement que le dernier des juges du fin fond du Turkménistan, je me garderai de prendre la moindre position juridique sur ce thème, d’autant que les procédures américaines diffèrent largement de nos pratiques françaises. De plus, il semble que beaucoup d’informations n’ont pas été publiées et que les fameuses « zones d’ombre » restent encore nombreuses, ce qui est logique à ce stade de l’enquête.

Cependant, l’ensemble des réactions sur les écrans (TV et Web) me laisse globalement un sentiment de malaise, sur lequel je souhaite revenir.

Présumée victime ?

Peu de réactions dans la classe politique ou médiatique ont relevé l’importance et la gravité des préjudices subis – si les faits sont avérés – par la victime. Dans une période où l’ensemble des médias et de la classe politique mettent en valeur la notion de victimation et que les enquêtes sur ce sujet se multiplient, aucune des interventions publiques ne se préoccupe, à l’exception notable de Clémentine Autain, de ce qu’aurait subi la femme de chambre.

Pourtant, encore une fois sous réserve que les accusations soient prouvées, le procès-verbal de la plainte (document en anglais) mentionne des faits gravissimes : tentative forcée de rapports sexuels anaux et buccaux, attouchements sur la poitrine et le vagin de la plaignante, séquestration… on est dans le viol multicarte, là, pas dans la séduction « vigoureuse » chère à Mme Boutin. Sans préjuger de la sacro-sainte présomption d’innocence, la modération dans les propos devrait s’appliquer des deux côtés, et non seulement pour ne pas accabler l’accusé.

Les médias n’ont pas encore soupçonné la femme de chambre d’avoir aguiché M. Strauss-Khan, ou d’avoir eu un comportement équivoque, mais on pourrait y arriver : le 20h de France 2 la qualifiait dernièrement de victime présumée, ce qui est une première à ma connaissance dans la précaution de langage journalistique. Gare aux dérives : selon les éléments connus aujourd’hui, il y a bien d’un côté un accusé et de l’autre une victime.

Traitement inhumain

Autre antienne rabâchée ces derniers jours, le traitement inhumain infligé à M. Strauss-Khan par la police et la justice américaine. S’il est vrai que les règles concernant notamment les photos de suspect menotté ne sont pas les mêmes outre-atlantique et qu’aucun cadeau n’a été fait au patron du FMI, est-ce pour autant un scandale ? Il a été traité comme un individu soupçonné de viol aggravé, ce qu’il est. Doit-on s’en surprendre et le regretter ? Pour une fois que le célèbre « selon que vous serez puissant ou misérable… » n’a pas lieu d’être, pour une fois que le sentiment qu’une certaine caste est au-dessus des lois n’existe pas, les commentateurs devraient s’en réjouir au lieu d’exiger un traitement de faveur pour un de leurs pairs, faisant ainsi le jeu du « tous pourris » cher au FN.

Aurions-nous fait mieux ?

D’ailleurs, posons-nous la question inverse : que croyez-vous qu’il se serait passé si une personnalité américaine de statut similaire s’était trouvée dans le même cas à Paris ? J’ai bien peur que l’administration française ne l’aurait plutôt aidé à fuir au lieu de le poursuivre et qu’il passerait aujourd’hui des jours tranquilles au fond de sa maison de campagne en Virginie ou ailleurs.

Je ne suis pas certain que cela aille dans le sens de la justice.

Publicités
commentaires
  1. Circé dit :

    Astringues :

    Oui les grands esprits se rencontrent.

    Je ne suis pas allée jusqu’à lire le procès-verbal, étant passablement « agacée », doux euphémisme par tout cela. Il est en tout cas, comme tu le soulignes gravissime quant aux accusations.
    La justice doit passer, certes mais pour les deux. Ici, cette femme est niée dans sa plainte et dans le respect qui lui est aussi dû.

  2. adelannoy dit :

    En vous lisant, je comprends ce que la télé montre, et je me dis que j’ai bien raison de ne jamais regarder les informations télévisées. Pour dire vrai, je les ai un peu vues dimanche soir, je n’ai pas tenu plus de dix minutes ! tant il y avait des informations que je connaissais déjà depuis des heures par internet, notamment les médias américains, et que l’incrédulité larmoyante des journalistes, dont on a pu mesurer combien ils sont quasi tous strauss-kahniens, faisait pitié tant leur parti pris était évident. En voyant le reporter de France2 à NY, on avait envie de mourir de rire tant il semblait qu’une catastrophe monstrueuse était arrivée : leur champion accusé de viol ! (ils n’étaient même pas capables de le dire…). Pendant ce temps-là, la Grèce souffre à cause de gens comme Strauss-Kahn, et d’autres amis de ce monsieur ont fait construire une centrale nucléaire dont le cœur en fusion s’enfonce dans le sol ! Ils sont grotesques. Ne pas oublier que DSK est présumé coupable ! plutôt que de mettre en avant la « présomption d’innocence ».

    • astringues dit :

      D’après ce que j’ai compris du droit américain, il est présumé innocent et le procureur doit démontrer sa culpabilité. Charge à la défense de prouver l’innocence. C’est un système à charge, différent du nôtre où c’est au juge d’instruction d’établir si oui ou non il y a suffisamment d’éléments de culpabilité pour qu’il soit jugé au procès.
      Si un juriste passe par là, sa confirmation serait la bienvenue 😉

      • Patrick dit :

        Avis du juriste de passage. Effectivement dans le système accusatoire américain, le procureur instruit à charge pour démontrer la culpabilité et les avocats font eux même l’instruction à décharge, c’est à dire qu’ils vont mener une contre enquête avec des moyens privés, pour démontrer l’innocence. Le Juge arbitre simplement les débats pour faire respecter certaines formes et le jury tranche. Si l’accusé plaide coupable, il peut négocier le niveau de sa peine.
        Le système accusatoire défavorise les gens pauvres puisque seuls ceux qui peuvent se payer des cabinets d’avocats importants vont disposer des moyens nécessaires pour conduire leur instruction à décharge. C’est la raison pour laquelle il y a beaucoup plus de noirs pauvres que de blancs riches dans les prisons américaines. Tout le monde croit pour l’instant parce qu’on a mis rapidement DSK en prison sur la plainte d’une femme de chambre que le système est plus égalitaire que le notre. En réalité c’est le contraire, la justice américaine est profondément inégalitaire entre riches et pauvres qui ne disposent pas des mêmes moyens.

        En France le juge d’instruction instruit à charge et à décharge, et il est indépendant, par contre le parquet qui a l’initiative de poursuivre ou de classer sans suite dépend du pouvoir politique. Donc, si une affaire similaire s’était produite en France, il est probable que le parquet aurait tout fait pour classer l’affaire ou au minimum retarder l’échéance d’un jugement comme on le voit par exemple dans les affaires concernant Jean Tibéri ou d’autres responsables politiques.

      • adelannoy dit :

        Moi j’ai compris tout le contraire : que l’accusé doit prouver son innocence, qu’il est donc présumé coupable (d’ailleurs ça me rappelle des trucs entendus dans les films). Qu’il n’y a pas par contre « d’intime conviction » mais que chaque camp – accusation, défense – doit être sur la « preuve ».

  3. adelannoy dit :

    Aux USA un interpellé est présumé coupable et il est incarcéré, en attendant son procès.
    J’en ai trouvé la confirmation.

  4. adelannoy dit :

    oui, le juge d’instruction est censé instruire équitablement… en réalité il double le procureur, à charge ! d’où le projet, pas si mauvais que ça, d’en supprimer la fonction.

  5. kamikaze dit :

    ouais mais ce qu’on aimerait savoir nous c’est la taille de sa b***

    • astringues dit :

      J’ai remplacé certaines lettres par des *** : il y a des enfants qui lisent ce blog 😉

Exprimez-vous sur le sujet :

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s